Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Réservez en ligne ici & lisez nos mesures de sécurité.
Ouvert aujourd’hui de 10:00 à 18:00
préparez votre visite
V3 HR 190429 CG edit
PRESSE

L’équipe « TRANS, Carmody Groarke et RE-ST » signe la nouvelle aile du Design Museum Gent

L’équipe composée de TRANS architectuur / stedenbouw, Carmody Groarke et RE-ST architectenvennootschap s’est vu confier la conception de la nouvelle aile du Design Museum Gent. Cette association temporaire de trois bureaux d’architectes a convaincu le jury par son projet chaleureux, qui fera du musée un lieu encore plus convivial et propice aux échanges d’idées.

DING

Design Museum Gent sera doté d’une nouvelle aile baptisée DING (Design In Gent). Construite sur le terrain inoccupé dans la Drabstraat – surtout connu jusqu’à présent pour l’immense rouleau de papier-toilette qui s’y dressait –, l’extension reliera les bâtiments existants du musée, créera un espace d’exposition additionnel mais sera aussi un lieu ouvert aux débats, à la réflexion et aux rencontres avec les publics. Une boutique et un café y trouveront également place. La nouvelle aile apportera en outre des solutions à plusieurs points problématiques liés à l’accessibilité et à la logistique.

Le musée considère la nouvelle aile comme un tiers-lieu participatif, un trait d’union entre les espaces d’exposition existants et la ville. Elle doit devenir un lieu accueillant et gratuit, où il fait bon se retrouver. Le milieu urbain offre un terreau particulièrement fertile au design ; nous voulons donc offrir aux designers, producteurs, acteurs de la formation, galeries et industries créatives un endroit vivant, participatif et interactif au cœur de la ville. Nous voulons que DING permette à des visiteurs issus d’horizons divers de se familiariser avec le vaste concept du ‘design’ et avec la collection du musée.

“L’atout du musée – faire le lien entre passé, présent et avenir – ne s’exprime pas uniquement à travers ses activités : d’ici peu, il sera également visible dans l’infrastructure même du lieu, qui comprendra deux bâtiments classés, une aile de 1992 et le nouveau volume.”

Sami Souguir, échevin du Développement urbain et de la culture et président de sogent

Appel ouvert

Pour réaliser cette extension, le Design Museum Gent et le maître d’ouvrage délégué sogent (société gantoise de développement urbain) ont entrepris de sélectionner une équipe d’architectes en lançant la procédure d’appel à candidatures du Bouwmeester flamand. À l’automne 2018, cinq équipes ont été retenues parmi les 96 dossiers envoyés et ont pu présenter un projet. Le jury a arrêté son choix sur celui du collectif temporaire créé pour l’occasion, composé des bureaux TRANS architectuur / stedenbouw (Gand), Carmody Groarke (Londres) et RE-ST architectenvennootschap (Anvers).

Selon le jury, cette équipe a en effet apporté des réponses pertinentes à tous les points repris dans la définition du projet. DING, en tant que « tiers-lieu », doit être doté d’un accès de plain-pied et permettre une interaction avec la rue; le focus du concept du « Smart Museum » ou musée intelligent (implémentations ICT & IOT, gestion intelligente du bâtiment, accessibilité et expérience numériques) et ses implications sur le plan architectural comme l’accessibilité intégrale, la dimension logistique (chargement et déchargement), la circulation et l’orientation, l’intégration dans le contexte, l’utilisation flexible et modulaire des espaces.

Loft avec vue gratuite sur le centre-ville

Le projet retenu présente un volume aux lignes sobres, réalisé dans un seul matériau. Point d’architecture spectaculaire ici, mais un bâtiment manifestement maîtrisé, qui s’intègre parfaitement dans la rue et la physionomie urbaine environnante. Les grandes ouvertures pratiquées dans la façade font de la « Stadskamer » du rez-de-chaussée un point de rencontre convivial pour tous les Gantois. Les activités qui s’y dérouleront seront visibles de l’extérieur.

Ludique, le volume en toiture – le « Loft » – accroche le regard et marque un nouveau rythme, qui contraste avec celui des toits pentus alentour. Il ne possède pas à proprement parler d’avant ou d’arrière, mais est « omnidirectionnel » et s’ouvre de façon accueillante sur la ville. Situé au quatrième étage, le « Loft » sera un balcon public qui offrira des vues superbes sur Gand.

A16 190426 Photo3

L’équipe créatrice a bien saisi les enjeux sociaux, participatifs et technologiques du musée de l’avenir et a su traduire correctement les concepts de « tiers-lieu » et de « musée intelligent ». Voir et être vu revêt une grande importance : le bâtiment « voit » la ville, et inversement. Le projet nous aidera à réaliser notre ambition : être un musée prêt pour l’avenir et, surtout, un musée qui a du sens pour la communauté tout entière. Un lieu où le visiteur peut découvrir la collection de façon interactive et où la technologie – entre autres – contribue à renforcer l’expérience.

Katrien Laporte, directrice du Design Museum Gent

Un musée « dans la largeur »

À travers ce projet, l’équipe d’architectes propose un bâtiment évolutif, flexible et modulaire. À terme, il sera dès lors possible de réaliser un « musée dans la largeur », où les espaces sous-exploités dans les bâtiments existants seront intégrés sur un plan horizontal. Les éléments existants pourront ainsi être conservés durablement.

L’équipe accorde par ailleurs une grande importance à la durabilité et examine non seulement la manière dont la nouvelle aile y répond, mais aussi les améliorations susceptibles d’être apportées au site existant (Trias energetica, construction circulaire, technologie intelligente).

Vers un projet définitif

V4 HR 190429 CG edit

“L’équipe de conception va à présent dialoguer avec le musée et sogent afin de parachever sa première proposition et d’aboutir à un projet définitif. L’exercice s’annonce passionnant car l’idée initiale offre une grande flexibilité et donne matière à penser aux maîtres d’ouvrage : ces derniers devront se pencher de manière plus approfondie sur l’utilisation, la mise en pratique, la programmation et la façon dont le projet peut apporter des réponses à cet égard.”

Sami Souguir, échevin du Développement urbain et de la culture et président de sogent

Le fruit de ces réflexions sera un projet définitif bien étayé, dont l’exécution pourra débuter en 2021. Si tout se déroule comme prévu, la nouvelle aile devrait être terminée fin 2023.

La Ville de Gand alloue 7,5 millions d’euros au projet. La Flandre accorde 2,5 millions d’euros par le biais du Fonds Culturele Infrastructuur (FoCI), ainsi qu’une enveloppe supplémentaire de 250 000 euros pour le déploiement du concept « Smart Museum ».
 
Parallèlement à la construction de la nouvelle aile, la zone de l’entrée située dans la Jan Breydelstraat sera également rénovée. La Ville contribuera au financement de ces travaux et la Flandre apportera 232 000 euros au titre de subside sectoriel pour l’accessibilité intégrale. De plus, la Ville fournit des ressources supplémentaires pour la conception, la technologie et la sécurité de la nouvelle aile.

Plus d’information presse et ou matériel visuel (non destiné à la publication)

Barbara Dubaere
sogent
Communication

+32 9 269 69 75
barbara.dubaere@sogent.be


Simon Adriaensen

Design Museum Gent

Communication

+32 9 323 64 88
simon.adriaensen@stad.gent