Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Ouvert aujourd’hui de 09:30 à 17:30
préparez votre visite

Expositions itinérantes

Hello, Robot.

Un partenariat vous donne accès à la collection, l’expertise et la recherche de Design Museum Gent.

L’exposition Hello, Robot. Design Between Human and Machine est une coopération entre Design Museum Gent, le Vitra Design Museum et le MAK Vienne. L’exposition présente plus de 200 objets issus des domaines du design et de l’art : des robots utilisés dans la vie domestique, dans le secteur des soins et de l’industrie, mais aussi des jeux vidéo, des installations médias ainsi que des exemples issus du monde cinématographique et de la littérature. Cette exposition montre la multiplicité de formes que prend la robotique aujourd’hui, et élargit également le débat sur les questions éthiques, sociales et politiques que soulève l’industrie de la robotique aujourd’hui.

Au cours de la dernière décennie, la robotique a connu une véritable mutation avec l’arrivée du numérique. Aujourd’hui, les robots ne se contentent plus de fabriquer des voitures et des machines à laver ou de nous conduire dans des trains automatisés d’un terminal d’aéroport à un autre, mais ils sont présents sous les formes les plus diverses : dans des appareils électroménagers capables de communiquer, ce que l’on appelle l’Internet des objets, jusqu’aux algorithmes intelligents dans les programmes informatiques, appelés Bots. Si la robotique était auparavant un domaine réservé aux ingénieurs et experts en informatique, les designers contribuent largement aujourd’hui à son essor actuel. En effet, ce sont souvent eux qui choisissent comment et où nous sommes confrontés aux robots, le type de relation que nous avons avec eux, et la manière dont nous interagissons avec eux ou dont ils interagissent avec nous.

Hello, Robot. montre clairement que, depuis des décennies, l’expansion de la robotique s’accompagne d’une certaine ambivalence. Aujourd’hui comme alors, le débat sur l’intelligence artificielle oscille entre utopie et dystopie, entre l’espoir d’un monde meilleur, technologiquement avancé et la peur d’une dépossession de l’homme. Dans ce contexte, la question sur la responsabilité des designers se pose alors à nouveau.

La controverse sur la bonne approche de la robotique se traduit également dans 14 questions qui, tel un leitmotiv, guident les pas du visiteur tout au long de l’exposition. Elles l’invitent à s’interroger sur sa propre attitude à l’égard des nouvelles technologies et montrent que, dans la robotique, possibilités et risques sont souvent intimement liés. Car, s’il est vrai que la robotique est devenue plus accessible, plus personnelle, voire souvent indispensable, une question demeure : permet-elle de rendre notre monde meilleur ?

Espace
600 – 1000 m²

Catalogue
328 pages, environ 250 images

Commissaires de l’exposition
Amelie Klein, Thomas Geisler, Marlies Wirth, Fredo de Smet