Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Fermé pour expansion & rénovations. Aujourd’hui : travaux de câblage
voir la chronologie
Bricks Romanin Noceto Web 26
PRESSE

Une brique à faible émission de carbone, fabriquée à partir de déchets locaux pour une utilisation au musée


La « brique de déchets gantois pour DING » est une brique à faible émission de carbone fabriquée à partir de déchets recyclés de la ville de Gand et développée pour la construction de la nouvelle aile de Design Museum Gent.


  • Faits et chiffres clés

    Flag icon
    • Fabriquée à partir de 63 % d'agrégats de déchets municipaux recyclés de la ville de Gand
    • Les briques ne sont pas cuites, ce qui permet la carbonatation dans des conditions atmosphériques et réduit l'énergie associée à la fabrication de briques cuites
    • Une brique de déchets gantois contient un tiers du carbone contenu dans une brique en terre cuite belge typique sur un cycle de vie de 60 ans [1]
    • Certifiée pour une utilisation (septembre 2022) dans la construction de la façade extérieure de la nouvelle aile de Design Museum Gent (DING : Design in Gent)
    • Les habitants auront l'occasion de fabriquer une brique à la main dans le cadre du programme participatif du musée


    [1] Le carbone contenu dans la brique de déchets de Gand a été calculé pour un cycle de vie de 60 ans, phases A-D selon EN15804+A2:2019. Les données sur les briques en terre cuite belges proviennent de TOTEM : Base de données EcoInvent et sont calculées pour un cycle de vie de 60 ans, étapes A-D, selon EN15804+A2:2019.

    Une brique de déchets de Gand a une teneur estimée à 0,17 kg de CO2e/kg par rapport à une brique en terre cuite belge qui a 0,54 kg de CO2e/kg, sur un cycle de vie de 60 ans.

Buts et ambitions

DING korenlei

DING vu du Hooiaard

Dans le cadre d'un plan directeur visant à transformer Design Museum Gent, le musée entreprend un important projet de rénovation pour étendre ses bâtiments actuels. La nouvelle aile, dont la construction devrait commencer dans le courant de l'année, abritera des galeries et des espaces événementiels qui permettront d'élargir la programmation culturelle du musée et son rayonnement auprès des visiteurs.

Afin de réduire le carbone incorporé associé à la construction du projet et de répondre au souhait du client pour la nouvelle extension, une brique de déchets locaux à la chaux a été développée et certifiée pour être utilisée sur la façade du bâtiment. Le projet a été financé grâce à une généreuse subvention de Circular Flanders et sogent, au nom de la ville de Gand, et a fait l'objet de recherches en collaboration avec Design Museum Gent, sogent, Carmody Groarke, BC Materials, Local Works Studio et TRANS architects.

Défis liés à la conception et à l'impact environnemental

Stone 4 Bart Van Leuven

La façade du bâtiment a été conçue pour rappeler les tons clairs des édifices municipaux de Gand. La brique de couleur pâle et le mortier blanc sont composés de flux de déchets municipaux d'origine locale comme agrégat, y compris du béton concassé et du verre blanc, avec de la chaux comme principal agent liant. Tous les matériaux composites ont été soigneusement sélectionnés pour créer un ton blanc. Les déchets sont méticuleusement filtrés et triés dans un centre de production situé dans le centre de Gand, avant de se voir attribuer la forme et la taille souhaitées.

La brique de déchets gantois est durcie plutôt que cuite, et gagne en résistance grâce à la carbonatation dans les conditions atmosphériques, un processus qui se poursuivra régulièrement même après la construction de la façade, piégeant le carbone pendant la durée de vie du bâtiment. L'équipe de conception a travaillé en étroite collaboration pour définir une composition de matériaux unique, à faible taux de carbone incorporé et offrant la résistance et la résilience requises pour une utilisation dans des conditions extérieures. Ce procédé de fabrication, associé à l'utilisation de matériaux composites recyclés, permet d'obtenir une brique représentant 0,17 CO2e/kg, soit seulement un tiers du carbone incorporé d'une brique en terre cuite. [2]

L'équipe de consultants a travaillé en étroite collaboration avec Design Museum Gent afin de produire un objet matériel sur mesure et de haute qualité qui incarne la culture et l'éthique de l'institution. Elle a ainsi repensé les qualités matérielles et les propriétés esthétiques d'une brique traditionnelle et enrichi la collection d'objets de design exposés et conservés par le musée. Dans le cadre du programme d'engagement novateur du musée, les habitants et les visiteurs de la ville auront l'occasion unique de fabriquer des briques. Les briques seront fabriquées à Gand, selon un processus de production simple et propre qui pourrait facilement être reproduit dans d'autres environnements urbains. Cela n'impliquera pas d'émissions, de sous-produits ou de déchets.


[2] Une brique en terre cuite belge est généralement calculée à 0,54 kg de CO2e/kg. Les données proviennent de TOTEM : Base de données EcoInvent et sont pour un cycle de vie de 60 ans, étapes A-D selon EN15804+A2:2019.

Recherche et développement

Les briques ont fait l'objet d'un solide processus de développement incluant des tests de conformité aux normes européennes et la consultation de la BCCA (Belgian Construction Certification Association), l'organisme de certification du secteur de la construction. En repensant les processus de fabrication traditionnels, le projet aborde les questions complexes relatives à l'économie circulaire dans la construction, notamment la viabilité de la construction localisée, la disponibilité des ressources locales et l'essai des matériaux recyclés.

Ce projet a uniquement été possible grâce aux connaissances et aux compétences des consultants du projet et au soutien, à l'enthousiasme et à la vision audacieuse des clients du projet : sogent et Design Museum Gent.

Stone 9 Bart Van Leuven

Citations

« La recherche est l'une des activités essentielles d'un bon designer et d'un bon musée du design. En tant que musée, nous devons réfléchir aux grandes questions telles que le changement climatique et orienter les gens vers de possibles solutions. Nous sommes fiers d'être l'initiateur de ce projet de recherche. La brique de déchets gantois pour DING a le potentiel nécessaire pour rendre ce monde meilleur. Nous sommes d'autant plus enthousiastes que nous serons le lieu où la recherche débouchera sur une brique réelle et innovante. »

Katrien Laporte, directrice, Design Museum Gent

« Dans le cadre d’un développement urbain durable et tourné vers l’avenir, il est de plus en plus important de se concentrer sur les matériaux qui permettent le recyclage ou, dans ce cas, l’upcycling. Avec ce projet de recherche progressif, notre société de développement urbain sogent joue un rôle de pionnier dans le développement d’un nouveau matériau durable et circulaire. »

Sami Souguir, échevin de la Culture et président sogent

« La brique de déchets gantois n'aurait pas été possible sans le soutien généreux de clients, d'institutions et de gouvernements locaux et nationaux travaillant en étroite collaboration avec des designers et des fabricants, tous unis par l'ambition commune de trouver de nouvelles solutions à faible émission de carbone pour l'environnement bâti, afin d'affronter l'avenir. Nous sommes impatients de voir la brique de déchets gantois utilisée dans le cadre d'une stratégie régénératrice plus large pour la construction du nouveau bâtiment pour Design in Gent. »

Neil Michels, associé chez Carmody Groarke

« L'impact de cette brique produite localement à partir de déchets gantois ne réside pas seulement dans les formidables économies de carbone qu'elle permet mais avant tout dans l'esprit des gens : il est possible de repenser ensemble nos processus industriels en vue d'une transition adéquate de notre environnement bâti : nos communautés sont aux commandes ! »

Ken De Cooman, cofondateur de BC Materials

« C'était à la fois un défi et un plaisir de contribuer au développement de cette brique hyper locale pour Design Museum Gent. Nous avons conçu le premier prototype de matériau en utilisant des déchets d'excavation de Gand liés à la chaux pour répondre au besoin d'une brique de parement blanche à faible émission de carbone. Il était très important pour nous que les briques puissent être fabriquées aussi près que possible de Design Museum Gent. Nous avons donc conçu un matériau qui puisse être produit facilement dans une ville et sans pollution sur le site. Nous sommes impatients de voir le bâtiment terminé ! »

Ben Bosence, cofondateur de Local Works Studio

Plus d’information presse et ou matériel visuel (non destiné à la publication)

Bie Luyssaert

Design Museum Gent

communication

+32 497 59 33 17
bie.luyssaert@stad.gent

Julie Verbruggen
sogent
communication

+32 472 90 11 86
julie.verbruggen@sogent.be

  • À propos de la nouvelle aile du musée

    Flag icon

    Design Museum Gent est un musée régional de Flandre consacré à la collection nationale belge de la culture du design et situé dans le centre historique de la ville. Le musée se trouve dans la zone tampon du Beffroi de Gand, site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Le musée est actuellement hébergé dans plusieurs bâtiments historiques classés datant de 1755. Ces bâtiments forment trois bords d'une cour d'honneur pittoresque, le quatrième bord de cette cour constituant une partie incomplète du plan directeur du musée et une pièce manquante du paysage urbain historique.

    Le projet revisite le plan directeur original du musée, la connectivité des bâtiments existants et la présence du musée dans la ville de Gand. Un nouveau bâtiment d'exposition et d'événements à faible émission de carbone remplacera le terrain inoccupé, créant ainsi une nouvelle entrée et une nouvelle stratégie de circulation pour l'ensemble du musée.

    Le bâtiment de cinq étages contiendra un ensemble de galeries et d'espaces d'activités, ainsi qu'un sous-sol consacré aux archives permettant aux visiteurs de découvrir les coulisses des processus. Les espaces existants dans le reste de la galerie seront optimisés et réaffectés pour répondre au programme du musée en évolution. Cela impliquera des améliorations environnementales qui permettront au musée d'accueillir des collections d'importance internationale, d'élargir son programme de culture du design et son rayonnement auprès des visiteurs.

    Couronné par une « City Room » pour les événements publics au dernier étage, le bâtiment viendra dessiner une nouvelle silhouette dans la physionomie urbaine de Gand. À l'intérieur, une charpente apparente en bois de construction apportera du caractère et de l'identité aux espaces, tout en réduisant le carbone incorporé associé à la construction.
    Ce projet a été remporté en collaboration avec TRANS et RE-ST lors d'un concours international ouvert en 2019. Il devrait être achevé en 2024.

    Une brique de déchets gantois pour DING

    Début du projet : mi-2020
    Date de certification : septembre 2022
    Organisme de certification : BCCA (Belgian Construction Certification Association)
    Financement : Circular Flanders et sogent, pour le compte de la ville de Gand
    Client commanditaire : sogent et Design Museum Gent

    Équipe de conception

    Architecte : Carmody Groarke
    Client : sogent, Design Museum Gent
    Partenaire de développement Belgique : BC Materials
    Partenaire de développement Royaume-Uni : Local Works Studio
    Architecte local : TRANS Architects


    Design Museum Gent

    Adresse : Jan Breydelstraat 5, 9000 Gand
    Début du chantier : Début 2023
    Date d'achèvement : 2024
    Zone du projet : 1 978 m2
    Client commanditaire : sogent, avec le soutien de Design Museum Gent

    Équipe de conception

    Architecte : Carmody Groarke / Trans Architectuur Stedenbouw / RE-ST
    Ingénieur en structure : Ney & Partners
    Ingénieur de service : Boydens Engineering
    Consultants en acoustique : Daidalos Peutz
    Coordinateur CDM : AB Solid
    Engagement et participation communautaires : Endeavor

  • À propos de Carmody Groarke

    Flag icon

    Carmody Groarke est un cabinet d'architecture basé à Londres, fondé en 2006 par Kevin Carmody et Andy Groarke. Ce cabinet a acquis une réputation internationale en travaillant sur un large éventail de projets artistiques, culturels, patrimoniaux et résidentiels.

    Parmi les travaux récemment réalisés, citons le musée de la jetée de Windermere, dans le Lake District, qui a été salué par la critique, et une nouvelle galerie pour le musée des sciences et de l'industrie de Manchester. Parmi les projets actuels, figurent une rénovation et une extension majeures du musée national du design de Gand (Belgique) et un plan directeur pour la British Library dans le Yorkshire, incluant un important nouveau bâtiment d'archives pour la collection nationale.

    Les travaux de Carmody Groarke ont été récompensés par plusieurs prix d'architecture prestigieux. Parmi les exemples les plus récents : la sélection pour le prix Mies van der Rohe de l'UE 2022, une nomination pour le prix RIBA Stirling du bâtiment de l'année 2021, le Civic Trust National Panel Special Award 2020, l'Architects' Journal Building of the Year 2019 et le Building Design Architect of the Year 2018.

    Trois monographies des travaux du cabinet ont été publiées par les maisons d'édition de renommée mondiale El Croquis, 2G et AMAG.

    www.carmodygroarke.com

  • À propos de Design Museum Gent

    Flag icon

    Design Museum Gent a pour objectif de célébrer l'importance du design dans la vie quotidienne. Grâce à sa vaste collection qui s'étend du quinzième siècle à nos jours, le musée documente, expose et préserve l'histoire du design et la responsabilité des designers, des fabricants et des consommateurs dans l'influence qu'ils exercent sur notre vécu.

    Design Museum Gent est plus qu'un simple musée. C'est un lieu de rencontre pour les amateurs de design, d'innovation et de beauté. Dans la nouvelle aile du musée, DING, les visiteurs seront encore plus impliqués grâce à un programme culturel en constante évolution, composé d'événements, de conférences, d'ateliers et d'expositions gratuites.

    Le musée assume sa responsabilité sociale et environnementale avec le plus grand soin à travers ses activités quotidiennes et son souci de commander des événements et des expositions socialement inclusifs et politiquement pertinents. Il va maintenant pousser cette démarche encore plus loin, dans le cadre de l'architecture de cette nouvelle aile, en travaillant avec des matériaux biosourcés et recyclés. Le musée est actuellement fermé et rouvrira ses portes en 2024. D'ici là, la collection est présentée hors des murs du musée : par le biais d'ateliers et d'expositions dans d'autres musées et dans la ville de Gand.

    https://www.designmuseumgent.be/fr

  • À propos de sogent

    Flag icon

    À propos de sogent

    Créée en 2003, sogent est la régie communale autonome de développement urbain de Gand. Au sein du groupe Gent, sogent met en œuvre la politique de la ville dans le domaine du développement urbain et de la gestion immobilière. Ses projets apportent une valeur ajoutée aux communautés et à leurs habitants, faisant de Gand une ville où il fait bon vivre, se rencontrer et travailler. Qu'il s'agisse de projets de construction, de régénération, de développement ou d'immobilier de nature et de portée diverses, sogent met en place des stratégies pour une ville durable, dotée d'une architecture qualitative et d'une offre de logements sociale et diversifiée.

    https://sogent.be/

  • À propos de BC Materials

    Flag icon

    BC materials est une société de développement de matériaux qui transforme principalement la terre excavée en matériaux de construction performants, neutres en carbone, esthétiques et sains, tels que les enduits d'argile, les blocs de terre compressée et la terre à piser pour les murs et les sols. Pour DING, BC Materials a mis à profit son expérience et ses connaissances en matière d'utilisation des flux de déchets disponibles localement pour répondre à la demande spécifique de l'équipe de projet, à savoir une brique à base de chaux et de déchets.

    https://www.bcmaterials.org/

  • À propos de TRANS architectuur | stedenbouw

    Flag icon

    TRANS architectuur | stedenbouw est un cabinet basé à Gand (B), créé en 2011 par Bram Aerts et Carolien Pasmans. En peu de temps, ce cabinet s'est forgé une solide réputation à l'avant-garde d'une génération de cabinets de design flamands très appréciés.

    Parmi les importantes victoires en compétition, citons l'Institut royal du théâtre, du cinéma et du son à Bruxelles, le centre culturel Ensemble à Gand et le Leietheater près de Gand qui a ouvert au public en 2020. En collaboration avec Carmody Groarke et RE-ST, ce cabinet a été sélectionné comme lauréat du concours international de design pour Design Museum Gent.

    TRANS a été sélectionné pour le prix Mies van der Rohe de l'UE en 2019 et 2022 et a remporté un Belgian Building Award en 2020. Les travaux de TRANS ont été présentés à la Biennale d'architecture de Venise en 2021 et font l'objet de publications internationales. En 2018, la première monographie du cabinet a été publiée par nai | 010. En 2020, « As a Theatre » a été publié par Borgerhoff & Lamberigts.

    www.transarchitectuurstedenbouw.be

  • À propos de Local Works Studio

    Flag icon

    Local Works Studio adopte une approche du design basée sur le paysage, en utilisant les ressources et les processus du site pour planifier, fabriquer et réparer.

    Local Works Studio apporte une approche innovante au design de paysages et de bâtiments, en privilégiant l'utilisation créative et durable des ressources. À ses yeux, chaque lieu est unique. L'équipe travaille de manière holistique, guidée par ce qu'elle trouve dans le paysage et ses communautés, pour découvrir des solutions aux défis de la vie dans l'environnement bâti à une époque de changement environnemental considérable.

    https://localworksstudio.com/