Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Ouvert aujourd’hui de 10:00 à 18:00
préparez votre visite
Expo

28.04.2019

Ensembles

Ensembles présente les résultats de la restauration de trois intérieurs cruciaux de la collection. Trois ensembles de Henry van de Velde, Huib Hoste et Alfred Hendrickx ont récemment fait l’objet d’une étude et d’une restauration avec le soutien du Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché, géré par la Fondation Roi Baudouin. Un bureau unique conçu par Jules Wabbes pour l’immeuble de bureaux Foncolin à Bruxelles et prêté à long terme à Design Museum Gent par le même fonds y est également exposé.

Meubles pour la Maison Thyl van de Velde

Henry van de Velde, figure belge la plus emblématique du modernisme, a créé cet ensemble comme cadeau pour le mariage de son fils Thyl. Au fil du temps, ces meubles ont été recouverts d’une laque brillante, mal appliquée. Nous avons remis à nu la couche de peinture d’origine, dévoilant ainsi une surface joliment patinée. Pour des raisons techniques, cette opération n’a pas été possible sur le plateau de la grande table, dont les couches de peinture étaient trop détériorées et s’étaient quelque peu mélangées. Nous avons donc choisi de le repeindre. En ce qui concerne la table de salon, il s’est avéré que la peinture originale du dessous de la table n’était pas bleue comme le reste, mais noire. Nous avons rétabli cette couche noire. Pour la partie supérieure, nous avons conservé la peinture bleue d’origine. Elle est assez abîmée, mais cette usure est la conséquence de l’utilisation intensive de la table et fait donc partie de son histoire. Le buffet gauche n'a pas encore été restauré. Le traitement du buffet droit a révélé que les poignées étaient eux aussi noires à l'origine.

Canapé et chaises dans la Maison de la Province d’Anvers à l’Expo 58

Ce canapé et ces chaises faisaient partie d’une exposition de la province d’Anvers sur les métiers d’art lors de l’Expo universelle de Bruxelles en 1958. L’assise du canapé avait perdu sa forme d’origine. Elle avait été rembourrée sans grande technique lors d’une précédente réparation de fortune, et le tout était maintenu en place par une plaque, au lieu de bandes de jute. Ce rafistolage donnait une assise très bombée alors qu’Hendrickx l’avait justement imaginée plutôt plate. Dans le cadre de la restauration, nous avons tenté de retrouver cette assise plus plate. La mousse de polyuréthane à l’intérieur du canapé et des chaises avait quant à elle durci et tombait en morceaux. Nous avons remplacé ce matériau chimiquement instable par deux autres matériaux stables, qui ont rendu sa fermeté à l’assise.

Meubles pour la Maison Geerardijn

Ces meubles ont été conçus par l’architecte Huib Hoste pour une maison d’habitation à Sint-Andries (Bruges). Au fil du temps, les meubles ont subi des traitements différents, comme on peut le voir aux couches de peinture successives sur chaque pièce. Le dressoir, les chaises de la salle à manger et le porte-manteau arborent très probablement encore en partie leurs couleurs d’origine. Les autres meubles ont été repeints plusieurs fois. L’analyse des couches de peinture est complexe et il est difficile de faire la différence entre des couches d’apprêt et des couches de finition. Dès lors, mettre à nu une couche donnée ne permet pas de dissiper les doutes. Nous avons choisi de conserver les meubles en l’état et de ne retoucher que les dommages les plus marquants. Le bureau est une exception. Il n’a rejoint la collection que récemment et était recouvert de huit couches de peinture, la dernière étant un brun intégral. Étant donné que cette couleur desservait l’esthétique de l’ensemble, nous sommes revenus à une couche antérieure, rouge et noir, que l’on retrouvait sur une partie des autres meubles.