Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Réservez en ligne ici & lisez nos mesures de sécurité.
Ouvert aujourd’hui de 10:00 à 18:00
préparez votre visite
Expo
25.10 Flag icon
16.02.2020

Lina Bo Bardi Giancarlo Palanti

Studio d’Arte Palma 1948-1951

Lina Bo Bardi Giancarlo Palanti. Studio d’Arte Palma, 1948- 1951 est une ode à l’architecte italo-brésilienne Lina Bo Bardi et met en avant les œuvres d’Estudio d’Arte Palma, un studio qu’elle a fondé avec l’architecte italien Giancarlo Palanti. L’exposition, montée par la galerie milanaise Nilufar et l’institut Bardi / Casa de Vidro, est le résultat d’une recherche approfondie sur Lina Bo Bardi et ses activités en tant que designer de mobilier, un aspect souvent négligé de son œuvre. L’exposition présente la plus importante collection de meubles de L. Bo Bardi jamais rassemblée et explore l’œuvre oubliée de Giancarlo Palanti. Nombre d’objets exposés, principalement des chaises et des fauteuils, sont des pièces rares ramenées du Brésil. À la fois icônes et objets du quotidien, les meubles répondent à un besoin précis dans un contexte bien déterminé. Ils sont une expression puissante de la philosophie de conception généreuse et universelle de Lina Bo Bardi.

Dans le cadre de cette exposition, la DING Vitrine (Drabstraat 2) présente une sélection d’œuvres de jeunes designers belges qui se sont inspirés des idées et des procédés de Lina Bo Bardi.

Lina Bo Bardi Giancarlo Palanti - Studio d’Arte Palma, 1948- 1951 est une production de la galerie Nilufar (Milan).

  • Lina Bo Bardi bio

    Flag icon

    Architecte, designer, scénographe, rédactrice, écrivaine et illustratrice, Lina Bo Bardi (1914-1992) était une femme aux multiples talents qui tout au long de sa vie a porté un regard généreux et sans compromis sur le design. Après des études d’architecture en Italie pendant la Deuxième Guerre mondiale, elle s’engage dans la résistance, une expérience qui lui inspirera sa conception de l’architecture comme un fait politique et social. À partir de 1946, elle continuera à développer sa vision au Brésil, en écrivant des textes engagés et en réalisant des bâtiments et des cadres singuliers. En intégrant ses propres objets de mobilier et de décoration dans ses projets, et en s’occupant souvent elle-même de la commissariat des programmes des bâtiments publics, Lina Bo Bardi a tenté de produire des sens communs, de créer un lien entre l’homme et l’espace. Elle a utilisé sa connaissance des métiers et des procédés de fabrication afin de rendre visibles les qualités naturelles et locales des matériaux et des cultures. La collaboration avec d’autres disciplines a été cruciale pour l’échange de savoirs. Bo Bardi s’est notamment associée à l’architecte italien Giancarlo Palanti pour fonder l’Estúdio de Arte e Arquitetura Palma, et créer et produire ensemble différents meubles.