Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Ouvert aujourd’hui de 10:00 à 18:00
préparez votre visite
Expo

Maarten Van Severen & Co

La chose sauvage

La chose sauvage est la deuxième édition de Maarten Van Severen & Co, l’exposition de design contemporain qui montre ce que le design signifiait pour Maarten Van Severen (1956-2005). La présentation crée des liens entre l’œuvre du créateur belge le plus célèbre de sa génération et le travail d’autres créateurs et artistes. Elle reflète des aspects du design qui n’ont rien perdu de leur pertinence pour les artistes contemporains.

Dans La chose sauvage, l’œuvre de Maarten Van Severen entre en dialogue avec des objets inspirants d’artistes de même philosophie. Le minimalisme auquel on l’associe toujours est enfin exorcisé par cette exposition. Maarten Van Severen se disait maximaliste, car la création d’objets réduits à l’essentiel nécessite un maximum d’effort. La force de ses créations réside dans la tension entre leur forme archétypale et l’intensité avec laquelle il les a réalisées. À la main tout d’abord, puis de manière semi-industrielle et industrielle par la suite.

Maarten Van Severen était sauvage. Au cœur de toutes ses réalisations bat l’âme d’un animal sauvage qui ne peut échapper aux lois de la nature. La dernière des choses à laquelle il aspirait dans son travail, c’était la création d’objets domestiques répondant à la logique de consommation. Il avait l’attitude d’un artisan, qui n’a d’autre choix que d’être au service de sa création. Il n’a jamais pensé « style » , mais toujours « essence » et « harmonie » . L’amour et la proximité étaient son moteur, en toute chose.

La chose sauvage a été mis en place par Marij De Brabandere et Hilde Bouchez. Toutes deux ont participé à  la scénographie des architectes Robbrecht et Daem. L’exposition est inspirée du livre du même nom de Hilde Bouchez.

Maarten Van Severen & Co est une contribution à la Chaire Maarten Van Severen, créée en 2015 à la KASK / School of Arts de Gand à l’occasion du dixième anniversaire de la disparition du designer.